Author Archives: dumaclecle

photo du jour [6]

work in progress

work in progress

photo du jour [5]

7h30 de surveillance, j'ai mal à la tête haaaa

7h30 de biblio, j’ai mal à la tête haaaaaaaaa

Au secours.

RCANIC07Q900_BHL FONDATION MAEGHT.jpg

Bernard-Henri Lévy vient d’être nommé commissaire d’une exposition à Saint-Paul de Vence et à cette occasion il publie un livre – une sorte de catalogue/journal de l’exposition. Ce double événement – qui en soi n’a rien d’extraordinaire – est un nouveau prétexte pour le voir défiler partout dans les médias. La presse est enthousiaste et les animateurs audiovisuels déroulent le tapis rouge. Et notre observation méticuleuse des médias depuis près de vingt ans permet de l’affirmer : jamais une exposition d’œuvres d’art n’a connu un tel battage avant même son ouverture au public. Et qui peut croire, sans préjuger de la qualité des toiles présentées (ni de celle de l’ouvrage dans lequel Bernard-Henri Lévy les expose et s’expose) que ce battage a pour objectif de rendre accessibles au plus grand nombre des chefs-d’œuvres de la peinture qui, d’ordinaire, ne font l’objet d’aucune présentation détaillée sur les grandes chaînes de radio ou de télévision ?


Comme d’habitude, Elkabbach attaché de presse de BHL

« L’homme de toutes les surprises. Après deux ans de silence, Bernard-Henri Lévy, vous réapparaissez pour ouvrir les portes d’un univers inattendu, votre passion de l’art et de la peinture », c’est ainsi que Jean-Pierre Elkabbach accueille son invité surprise, Bernard-Henri Lévy, le lundi 3 juin 2013 sur Europe 1, pour qu’il parle aux auditeurs d’Europe 1 de son exposition à Saint-Paul de Vence. En effet, « le 29 juin, le monde de l’art sera à Saint-Paul de Vence pour inaugurer l’exposition organisée pour les 40 ans de la fondation Maeght » insiste l’animateur.

« L’art de toutes les époques se répond et se parle » explique BHL pour illustrer sa juxtaposition d’œuvres de Jeff Koons et du Tintoret. « Librement les œuvres pourront se quereller », opine Elkabbach. BHL, ravi : « L’art est plus vivant que jamais. Mais la meilleure manière de le vérifier, c’est de mettre les œuvres à côté. Si vous mettez une crucifixion de Basquiat à côté, par exemple, d’une crucifixion de Bronzino, c’est un test implacable. Ça marche. Dans certains cas ça ne marche pas. »

Une telle proclamation doit être d’une clarté totale pour tous les auditeurs d’Europe 1, pour qui les crucifixions de Basquiat et de Bronzino n’ont aucun secret.
Continue reading

Random_Art_Video

Tu es libre le lundi après-midi?
Tu es intéressé(e) par le video art, ou voudrais le découvrir?
Alors n’hésite pas à nous rejoindre au bâtiment n°10 de Miséricorde! Il est l’occasion, entre philosophes, historiens de l’art (ou toutes personnes intéressées par le sujet en général), d’analyser ensemble et de manière informelle des vidéos – certaines rares ou épuisées – du célèbre site UbuWeb:

Random Art Video_affiche

Destruction en cours de l’église de Saint-Jacques, Abbeville



La destruction de l’église Saint-Jacques d’Abbeville a commencé le lundi 11 février 2013 malgré les nombreux efforts qui ont été fournis par les associations de protection du patrimoine pour la préserver.

L’église Saint Jacques d’Abbeville est construite sur l’emplacement d’une église plus ancienne (qui existait déjà en 1136). Elle fut reconstruite en 1482 puis elle fut abattue en 1838 probablement pour des raisons de vétusté. Reconstruite de 1868 à 1876 dans un style néogothique, elle fut consacrée en 1875.

Son architecture, ses lignes fines en font une des plus belles églises de la Somme. Mais elle fut ‘oubliée’ et ne fut ni classée ni répertoriée. L’église saint Jacques fut élevée par Victor (1810-1889) et Paul (1843-1910) Delefortrie, architectes. Victor Delefortrie, originaire de Lille, et son fils Paul, né à Tourcoing, figurent parmi les plus importants architectes ayant œuvrés dans le département de la Somme dans la deuxième moitié du XIXème siècle. Ils élevèrent un très grand nombre d’églises néo-romanes et néo-gothiques dans ce département.

Malgré de rares travaux, l’église, ayant connu de trop nombreuses dégradations dues aux tempêtes qu’elle a traversées, se dégradait rapidement depuis une dizaine d’année, de telle sorte que début 2013 des dégradations majeures ont été signalées : le vitrail et sa protection se sont complètement disloqués, des pierres sont tombées ainsi qu’un pilastre de l’autre côté. Ce qui occasionna le blocage de la place et l’évacuation de personnes habitants près de l’église.

Depuis maintenant près de 3 ans, le Collectif Saint Jacques se bat pour l’église et demande à ce qu’elle soit sécurisée car les hivers sont rudes dans cette région (humidité, gel, dégel, neige). Sans résultats hélas : les promesses municipales de mettre hors d’eau l’église, de nettoyer les chêneaux n’ont pas été tenues. Seule une tôle avait été posée sur le trou béant près de la tour de clocher. La commune d’Abbeville a voté la destruction de l’église. Celle-ci est en cours de réalisation.

L’église aurait pu être sauvée si la municipalité n’avait pas fait preuve de mauvaise foi. La majeure partie des raisons invoquées pour la destruction ne résiste pas à une analyse objective de la situation :
– le coût annoncé par la restauration était ubuesque et contredit par les architectes,
– le classement aurait pu être obtenu et avec lui des subventions importantes
– enfin la dangerosité invoquée de l’édifice aurait pu être évitées en traitant le problème en amont.

De surcroit, il ne faut pas oublier que la destruction de l’église coûte près de 500 000€, sans parler des moyens qu’il faudra débloquer pour la construction de futures infrastructures qui prendront sa place. Que fera la municipalité du trou béant remplaçant l’église ? Nul ne le sait encore.


source

plus d’infos…

Hors sujet? Hors sujet.

anthony-van-dyck-drunken-silenus-supported-by-satyrs-test
Van Dyck, Drunken Silenus

The Worship of the Egyptian Bull God, Apis
Filippino Lippi. The Worship of the Golden Cat

Carracci-Perseus_and_Phineas_-cat
Annibale Carracci and Domenichino, Perseus and the Fat Cat, 1597, fresco at Farnese Gallery, Rome



http://fatcatart.ru

Oyé! Oyé!

Votre mois de mai s’annonce morose?

Alors n’hésitez pas à vous inscrire pour la sortie d’Histoire de l’art qui aura lieu à Bâle! (Infos ci-dessous; une fois inscrit(e), vous recevrez les horaires exactes de la journée et autres infos complémentaires!)